What crisis management lessons can be learned from the Alton Towers crash and other organisations that have faced up to tragedy?

Crisis management is, by its nature, hard. The road to redemption for Alton Towers’ public reputation will be long and difficult. Merlin Entertainments, the theme park’s owner, recently admitted that the rollercoaster crash on June 2, which left four people seriously injured, could also wipe up to £47m off the company’s profits.
Read more

La com’ de crise permanente

Les notes de taxi d’Agnès Saal, le scandale de corruption au sein de la FIFA, les mouvements de protestation des éleveurs… Pas une semaine sans crise, pas un jour sans alerte. Et lorsque l’actualité n’est pas assez riche en rebondissements, on annonce des événements avant même qu’ils ne se produisent (l’assaut du Raid contre Mohammed Merah) ou qui n’ont jamais eu lieu (le décès de Martin Bouygues). Bref, le monde de l’information est devenu une gigantesque machine à fabriquer et à nourrir de la tension en continu.

Dans ce contexte, le terme de crise est utilisé à tout-va, alors qu’il renvoie à des réalités d’intensité très variable. Un simple bad buzz - comme il en existe chaque jour sur les réseaux sociaux - n’a pourtant qu’un rapport très lointain avec la crise stricto sensu, définie par le spécialiste Thierry Libaert comme “un événement exceptionnel d’une gravité extrême pouvant menacer durablement une organisation”.

Source : http://www.huffingtonpost.fr/frederic-vallois/communication-crise-politique_b_7923658.html

HUL vs Nestle: Going over their crisis management with a fine tooth comb

The rap video, ‘Kodaikanal Won’t’ accusing Hindustan Unilever (HUL) to take action for the mercury poisoning which happened as a result of its thermometer factory has been in the news for the last couple of days. The rap song written and performed by Chennai-born rapper Sofia Ashraf, who is also an ex-employee of Ogilvy & Mather, has garnered more than 2 millions views ever since it got uploaded by NGO Jhatkaa on July 30th and is taking the internet by storm.

Source : http://www.exchange4media.com/advertising/hul-vs-nestlegoing-over-their-crisis-management-with-a-fine-tooth-comb_61132.html

La gestion des risques en 5 étapes

Malgré l’impossibilité pour une entreprise de prévoir l’intégralité des risques inhérents à son projet, l’entrepreneur peut en détecter quelques-uns, ceux les plus fréquents. La gestion de ces risques exige la mise en place d’une étude stratégique. Avant de déterminer les étapes de la gestion des risques, il s’avère indispensable de déterminer ses principes.

Les risques peuvent se définir comme un aléa qui affecte la richesse et les décisions. La gestion des risques se traduit comme un processus permettant d’évaluer les gains et les coûts d’une réduction du risque et de choisir les solutions adaptées. La décision doit prendre en compte les différentes circonstances qui entourent le projet. Les risques inhérents à l’entreprise existent sous plusieurs formes.

Source : http://www.dynamique-mag.com/article/gestion-risques-etapes.5579

La gestion du risque chez XTB

XTB, le broker forex présent dans 16 pays et leader sur le marché d’europe centrale depuis plus de 10 ans, propose aux particuliers et aux professionnels des instruments financiers permettant à ces derniers d’investir sur les principaux marchés mondiaux. Le courtier est également régulé par l’Autorité des Marché Financiers, la banque de France et la directive européenne MiFID (Markets in Financial Instruments Directive) ce qui lui confère un bon niveau de fiabilité et de professionnalisme.

Vous le savez, pour sortir victorieux du marché des changes, il convient de mettre en place un certain nombre de stratégies auxquelles le trader devra se soumettre avec discipline. Parmi celles-ci, nous avons choisi de vous parler, dans cet article, de la gestion du risque chez XTB.

Source : http://www.latribune.fr/bourse/actualite/20140908trib93203584b/la-gestion-du-risque-chez-xtb.html