Les managers minent les systèmes de sécurité informatique

Plus de la moitié des responsables d’activité désactive les fonctions de cryptage de leurs ordinateurs portables. Cela augmente le risque de fuites de données et met potentiellement en péril les entreprises.

Les cadres s’avèrent être des menaces pour les systèmes de sécurité. C’est ce que révèle l’étude menée par la société Absolute Software en collaboration avec le Ponemon Institute, baptisée “The Human Factor in Laptop Encryption : US study.” La majorité des managers interrogés ne prend pas les mesures nécessaires pour sécuriser leur ordinateur portable. Ils n’installent ainsi pas de solutions de sécurité supplémentaires, ce qui les rend entièrement dépendants des propres systèmes de chiffrement de leurs entreprises. Cerise sur le gâteau : ils en viennent même à désactiver ces derniers, les considérant comme trop contraignants. Résultat : la fuite d’informations est courante en cas de vol. Ce qui est fréquent, car l’étude révèle que plus de 90 % des praticiens en sécurité informatique rapportent qu’un employé de leur compagnie déclare avoir perdu ou s’être fait voler son ordinateur portable.

Read more